Extraction d'ADN

Comment extraire l'ADN à la maison


Protocole d’extraction d’ADN (Acide DésoxyriboNucléique) 

 • Découper un quart d’oignon en dès fin d’environ 5mm de coté.

• Placer les dès d’oignon dans un mortier puis broyer les à l’aide d’un pilon. (si vous souhaitez avoir plus d'ADN à la fin, vous pouvez refroidir le mortier avant de l'utiliser ou broyer sur un bloc froid)

 • Rajouter une bonne pincée (environ 2 g) de gros sel et finir le broyage jusqu’à l’obtention d’un mélange pâteux homogène.

• Ajouter 2-4 gouttes de liquide vaisselle et mélanger. Attention de ne pas faire de bulles. La présence de bulles altérerait la qualité et la quantité d’ADN extraite.

 • Filtrer (à l'aide d'un filtre à cafe) le broyat en veillant de bien récupérer l'éluat (ce qui coule du broyat), dans un tube à essai. On doit pouvoir récupérer 1 à 2 ml. Attention : Ne jamais appuyer sur le filtre ça le déchirerait.

 • Rajouter au moins 2 volumes d’éthanol (ou d’alcool à brûler) dans le tube à essai ; Verser lentement l’alcool afin de ne pas le mélanger à l’eau. Incliner légèrement le tube à essai pour diminuer le risque de mélange. A la fin on doit obtenir 2 phases.

 • Agiter légèrement, sans mélanger les 2 phases et laisser remonter le précipité blanc d’ADN vers la surface du tube. Pour avoir une bonne agitation le plus simple est de tapoter légèrement le bas du tube a essai avec le doigt.

• Recueillir l’ADN en l’enroulant au bout d’une pipette Pasteur et le déposer dans un verre de montre contenant du vert de méthyle acétique. Laisser colorer.

 • Avec la pince fine ou avec la pipette Pasteur déplacer la masse d’ADN dans un deuxième verre de montre contenant de l’eau. Rincer si nécessaire une nouvelle fois jusqu’à ce que l’eau soit limpide.

• Votre ADN est maintenant coloré, il est temps de le monter entre lame et lamelle et de l'observer au microscope. 

 

Comment ça marche ?

 Les cellules sont cassées lors du broyage mécanique. L’ajout de liquide vaisselle finit de détruire la membrane plasmique et la membrane du noyau. L’ADN est ainsi libéré dans le liquide du broyat. L’ADN est une molécule chargée négativement, elle va donc s’associer avec les protons de l’eau (H+) et les ions sodiques (Na+) du sel. L’éthanol (alcool à bruler) permet de séparer l’ADN de l’eau et donc de voir l’ADN car les ions sodiques vont remplacer les protons et colorer en blanc l’ADN. L'ADN ainsi chargé a un meilleure solubilité dans l'alcool que dans l'eau. On a donc l'impression de voir remonter l'ADN dans l'alcool et de former des filaments ou une méduse.

 

10 votes. Moyenne 2.90 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 24/09/2012

×