plantes sans fleurs

Ch7. La dispersion des plantes sans fleurs

7.1 / Introduction

Nous avons vu dans le chapitre précédent que les plantes se dispersent grâce aux graines et que les graines sont formées à partir des organes mâles et femelles des fleurs. Pourtant si on observe la nature on trouve des végétaux qui ne fleurissent jamais comme par exemple :

 

fougeres.jpg mousses-sol.jpg lichen.jpg  

              Fougères                                         Mousses                                         Lichen      

algues.jpg

                 Algues

Personne n'a jamais vu ces plantes fleurir et pourtant elles colonisent le milieu. Il doit donc exister un mécanisme pour que les plantes se multiplient et se dispersent.

 

7.2/ la fougère polypode

Observons une feuille de fougère polypode de prés.

Fougere-polypode 

Sur la face inférieure de la feuille on observe des amas oranges (sortes de petites boules oranges, sur la photographie ci-dessus les amas ne sont pas encore mûrs et donc jaunes clair). Ces amas oranges ne sont pas toujours visibles ils apparaissent au cours de la croissance de la plante et disparaissent en automne avant que la plante ne meure. Si on observe ces amas à la loupe binoculaire (ou attentivement à l'œil) on voit qu'ils sont constitués de petites boules. Ces boules sont plus grosses que les grains de pollen et plus petites que les graines. Est-ce donc du pollen ou des graines? Comparons à ce que nous connaissons. Si il s'agit de grains de pollens, c'est qu'il s'agit d'un organe sexuel mâle. On doit donc pouvoir trouver un organe femelle contenant des ovules. Or il n'y a pas d'organe femelle. Si il n'y a pas d'organe femelle il ne peut pas y avoir de graines. Ces boules ne sont donc ni du pollen, ni des graines. Ces boules sont en réalité des sporanges. Si on observe les sporanges au microscope on observe que ces structures contiennent des petites cellules. Ces cellules contenues dans les sporanges sont les spores. Les spores ne sont pas des cellules sexuelles, mais des cellules qui vont permettre de reconstituer une nouvelle plante.

Sporange

Photographie SVT-Tice académie d'Orléans. Sporange observé au microscope optique x600 et contenant des spores.

Combien y a-t il de spores sur un lobe de fougère ?

On compte qu'il y a, en moyenne, 21 amas par lobes. On constate qu'il y a environ 80 sporanges par amas et que chaque sporange contient 63 spores. On peut donc calculer la quantité de spores présents sur un lobe en appliquant le calcul suivant :

21 x 80 x 63 = 105 840

Il y a donc 105 840 spores par lobe de fougère polypode. Une fougère polypode ayant plusieurs dizaines de lobes (en fonction de sa croissance) on peut donc conclure qu'une fougère produit plusieurs millions de spores. 

Les spores mesurent environ 0,1 mm. Elles sont par conséquent toutes petites et légères. Elles sont donc transportées par le vent.

 

7.3 / Germination des spores

Les spores sont disséminées par le vent. Lorsqu'elles se posent dans un nouvel endroit elles vont germer et commencer à se développer, si les conditions sont favorables. Les spores vont commencer par développer un filament vert. Ce filament sert de racine, mais il contient aussi des pigments chlorophylliens. Après le filament vert se développe la lame verte, c'est sur cette lame verte que va se développer les cellules sexuelles et que va apparaître la nouvelle fougère.

Germination spore fougere

Le principe est le même pour les mousses, si ce n'est que le sporange est remplacé par un sporogone qui est une sorte de sac contenant les spores et qu'on peut voir au dessus de la mousse au printemps. 

chapitre précédent :

la formation des graines

Retour : accueil 6ème

retour : colonisation plante

Chapitre suivant :

la multiplication végétative

24 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 03/05/2014